7 astuces webperf pour votre améliorer le SEO de votre site

7 astuces webperf pour votre améliorer le SEO de votre site

Aujourd’hui je vous propose un article invité, rédigé par Tanguy SEVOZ , rédacteur web chez Orson.io

Ces dernières années, la plus plupart des mises à jour de Google concernant leurs algorithmes de classement dans les moteurs de recherche ont cherché à fournir une meilleure expérience utilisateurs. Il est obligatoire pour une société d’avoir un site bien référencé afin de s’assurer une présence sur le web.

Si vous avez porté de l’attention à la structure de votre site, à l’expérience utilisateur et au contenu, vous avez sans doute pensé à la vitesse de chargement de votre page.

Dans cet article, nous allons voir 7 astuces pour booster le SEO de votre site.

1) Améliorer votre serveur

Si vous avez un site internet dynamique qui nécessite l’exécution d’un grand nombre de ligne de code, de répondre à des dizaines de demandes ou encore de faire appel à des requêtes multiples dans une base de donnée afin d’afficher une page, vous pourrez avoir besoin d’un serveur plus performant.

En choisissant un serveur plus performant, votre site chargera plus rapidement. Si votre site est hébergé sur un serveur mutualisé, vous pouvez améliorer ce dernier en passant sur un serveur privé ou encore un serveur dédié.

D’autres techniques sont aussi utilisables comme :

  1. La compression GZIP
  2. L’optimisation de votre Cache.

La compression Gzip est une application simple de compression de fichiers. Une fois activée, elle va compresser les fichiers présents sur votre serveur. Les fichiers CSS, Javascript,… seront donc automatiquement compressés réduisant ainsi le temps de chargement de vos pages.

Pour vérifier que la compression GZIP est bien présente sur votre site, nous vous conseillons d’utiliser un outil tel que Google Page Speed ou CheckGzipCompression. En fonction de votre environnement web, les moyens d’activations peuvent être différents.

L’optimisation de votre cache, consiste à permettre à vos éléments statiques d’être stocké coté client. Le principe est assez simpliste, à la première visite les éléments statiques, tels que le logo, seront enregistrés côté client ce qui va par la suite améliorer la vitesse de chargement des visites suivantes. Le navigateur ne fera plus la requête au serveur pour récupérer ces éléments. 

2) Indexer la base de données

Que vous ayez un site e-commerce, un blog ou tout type de site utilisant des fonctions dynamiques comme des recherches internes, alors vous utilisez une base de données. Une base de données importante peut impacter la vitesse de chargement de vos pages.

Il existe une façon simple de rendre votre site plus rapide. Lorsque vous possédez une base de données de plusieurs milliers de lignes pour vos clients par exemple, ils seront classés dans une table selon par exemple leur nom, prénom, adresse, email et numéro de compte. Si vous avez l’habitude de faire des requêtes similaires comme par exemple pour chercher tous les clients d’une ville ayant un nom de famille en commençant par la lettre R, vous pouvez simplifier le processus.

En effet, il vous est alors possible de créer un index par (nom, adresse). Un index est plus simplement une structure, un élément externe raccroché à votre base de données, un endroit dans votre code qui va reprendre la liste des valeurs auxquelles il se rapporte.

Pour être encore plus concret, un index est une structure de tri de vos données ! Ce tri de données va permettre à vos requêtes de trouver plus rapidement l’information et donc de réduire le temps de la requête.

Concrètement, au lieu de chercher dans 10000 possibilités, la requête va chercher dans 300 possibilités regroupée dans votre index.

Ce processus a pour but de simplifier des recherches récurrentes et d’optimiser le temps de recherche de ces données. Cela se traduira par des temps de chargement plus rapides sur votre site internet. Il existe des tutoriaux pour vous aider sur la base de données la plus couramment utilisée (mySQL).

3) Être stratégique concernant les boutons de partage

Nous savons tous que les boutons de partage sont un très bon moyen de générer du trafic  mais ils peuvent aussi ralentir le temps de chargement de vos pages. Utilisez donc les boutons de partages de manière stratégique sur votre site internet en définissant le but de telle ou telle page.

Par exemple, une landing page opt-in ne conviendra pas à l’utilisation des boutons de partages des réseaux sociaux. Vous voulez que vos pages soient bien classées pour certains mots clés. Ce qui signifie que le SEO est votre priorité et que tout ce qui pourra affecter de manière négative votre classement devra être évité.  De plus, vous voulez que les visiteurs cliquent sur vos CTA sur ce genre de pages et il ne faut donc pas les distraire avec des boutons de partage.

Il y a des compromis à faire lorsque l’on souhaite optimiser son trafic en diminuant la vitesse de chargement de nos pages et en générant plus de visites par les réseaux sociaux.

4) Réduire les redirections

Les redirections génèrent une requête HTTP supplémentaire et augmente le temps de chargement de vos pages donc mettez en le moins possible. Une redirection nécessaire peut-être par exemple celle qui ferait passer un mobinaute de votre version web à une version responsive de votre site internet. Google recommande ces deux actions  :

  • Utilisez une redirection HTTP pour envoyer directement un utilisateur mobile sur le bon url sans aucune redirection intermédiaire.
  • Inclure le marqueur <link rel=”alternance”> dans votre code source pour identifier les pages mobiles de votre site.

Si votre site n’est pas optimisé pour le responsive, regardez cet article pour apprendre comment le rendre mobile-friendly.

5) Soigner son code

Un code dense peut impacter le poids de votre page et le temps de chargement de votre site. Si la performance de votre site n’est pas optimisée, regardez si l’optimisation de votre code peut aider à améliorer ses performances.

Si votre site est créé avec wordpress, vous pouvez commencer par regarder ces différents points :

  • Supprimez les plugins et les thèmes non utilisés.
  • Cachez les morceaux de code non utilisés. En effet vous pouvez avoir des morceaux de codes provenant de plugins que vous n’utilisez pas. Ce plugin permet de vous aider à cela.
  • Enlevez les révisions de vos anciens post pour réduire la taille de votre base de données. Vous pouvez utiliser RVG Optimize Database pour enlever les révisions et nettoyer votre base de données.
  • Supprimez les médias non utilisés. Vous pouvez avoir téléchargé des images, vidéos, documents ou d’autres types qui ne sont plus en état d’utilisation ou de référencement sur votre site. Ils peuvent prendre un grand nombre de place dans votre base de données et ralentir les performances de votre site.
  • Nettoyez votre HTML, Si vous avez des compétences en HTML, vous pouvez essayez HTML cleanup ou Clean HTML pour vous aider à identifier les zones que vous pourrez supprimer.
  • Vérifiez les liens morts. Ils peuvent jouer sur le temps de chargement mais ils dégagent aussi une mauvaise expérience utilisateur, ce qui jouera sur votre SEO. 

6) Protocole HTTP

Si vous n’êtes toujours pas passé en HTTPS, il est temps !

Bien que cela renforce un peu le poids et donc le chargement de votre site, le protocole HTTPS est devenu indispensable. Bien que le fait de passer en HTTPS n’ai jamais vraiment booster la visibilité d’un site, c’est important pour éviter l’affichage de la mention de « site non sécurisé » mais aussi pour passer au protocole HTTP 2. 

Le protocole HTTP 2 permet de réduire le temps de chargement puisque plusieurs ressources pourront se télécharger en parallèle.

Pour comprendre le HTTPS, n’hésitez pas à lire cet article sur le passage HTTP à HTTPS.

7) Optimiser les images   

Les images prennent de la place. Elles pèsent souvent un poids lourd sur le contenu global de vos pages. En réalisant un audit lighthouse de ces dernières, vous vous rendrez rapidement compte de l’espace pris par les images.

La façons la plus simple de traiter le problème de poids des images est d’utiliser des logiciels gratuits comme Imagify, Smush ou encore TinyPNG. Ils possèdent tous des optimisations et vous pourrez réduire la taille de vos images de 50 à 80% en deux clics.

L’optimisation des images peut représenter un gain d’une seconde sur la vitesse de chargement de votre page ce qui est considérable.

Poster un Commentaire

YOUR CAPTCHA HERE

017be92ca337736bb8d486e1ae90c9ecooooooooooooo